Jean-Marc Gyphjolik en Australie

Présentation du voyage

Pour ma destination suivante j’ai  décidé de m’envoler seul pour L’Australie car ma femme n’a pas voulu m’accompagner pour un voyage aussi long. Imaginez, plus de 20 heures de vol et une escale de 4 heures à Abu Dhabi  !!!  Il faut de plus gérer un décalage horaire de 9 heures, ce qui n’est pas facile au début du séjour !

Mais cette difficulté et surtout cette fatigue ne m’ont pas arrêté  et j’ai  décidé de visiter la magnifique ville de Sydney .

800px-montage_of_sydney1

En arrivant j’ai décidé de me balader dans la plus grande et la plus ancienne ville d’AustralieSydney n’est pourtant pas la capitale de l’Australie, c’est Canberra; les 2 villes se trouvant dans l’état de « Nouvelle-Galles du Sud » au Sud Ouest du pays.

Sydney est un lieu très vivant qui a été construit sur les terres qui étaient autrefois occupées par la tribu aborigène Eora, sur l’une des plus belles baies du monde. Cette baie est aujourd’hui immédiatement reconnaissable grâce à son Opéra et son Pont qui en sont les symboles.

Déambuler dans Sydney est un véritable délice, car on découvre les immanquables de la ville (voir ci-dessous) tout en profitant du légendaire soleil australien. Mais n’oubliez pas la crème solaire, car attention aux coup de soleil !!!

En parlant de coups de soleil, après trois jours de visite de la ville, j’ai pris un des nombreux ferries qui traversent la baie pour aller sur l’une des plages les plus fréquentées par les habitants de Sydney. Après une demie-heure de bateau qui m’a permis de voir l’Opéra sous un nouvel angle, je me suis trouvé au bord d’une plage de sable fin de plus d’un kilomètre de longueur, bordée de pins du Norfolk et battue par les vagues de l’Océan Pacifique. Des centaines de personnes s’y font bronzer, font du surf, du jogging ou du beach-volley…un vrai rêve !!!

Ne voulant pas garder de l’Australie qu’une image de paysages urbains, je suis allé, sur la fin de mon séjour, faire une excursion dans les « Blue Mountains« , plus précisément au « Blue Mountains National Park« , à environ 60 kilomètres de la ville de Sydney.  Les paysages y sont d’une beauté remarquable. On peut utiliser des sentiers de randonnées très bien aménagés qui traversent, de façon très abrupte parfois, d’immenses forêts d’eucalyptus. Des promontoires aménagés en « points de vue » permettent de prendre conscience de l’immensité des terres australiennes.

Mon excursion dans les « Blue Mounstains » m’a permis aussi de passer quelques heures dans un magnifique petit zoo où j’ai pu admirer des kangourous et des wallabis, des koalas, des wombats, des dingos (chien indigène),et des diables de Tasmanie …

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Les immanquables de Sydney:

Sydney Opera House, naturellement, totalement immanquable !!! Il se situe au centre de la ville et de sa Sky-line, en bordure dela baie, près de Circular Quay. C’esr un endroit inoubliable, que j ‘ai du prendre en photo au moins 100 fois !!! Son toit a une forme ou voile ou de coquillage, et la couleur blanche des centaines de carreaux en céramique qui recouvrent son toit scintille sous le soleil australien.

Sydney Harbour Bridge, que l’on appelle « coat hanger »(« vieux cintre ») à cause de sa forme, relie la rive sud à la rive nord de la baie en son point le plus étroit. Ce pont date de 1932, il est ouvert aux automobilistes, aux trains, aux cyclistes et aux piétons. Je l’ai traversé à pied et j’ai ainsi pris conscience de l’immensité de la baie. Pour ceux qui sont plus intrépides que moi on peur escalader le pont avec un groupe de varappe !

Circular Quay est l’un des endroits les plus animés de Sydney. On y trouve les quais des innombrables ferries jaunes qui sillonnent la baie , une gare ferroviaire et l’Overseas Passenger Terminal où peuvent s’amarrer des paquebots d’une taille totalement monstrueuse. C’est aussi un endroit où l’on trouve un grand nombre de cafés, de restaurants , avec d’immenses terrasses, des musiciens ambulants, de petits parcs avec une belle végétation et des bancs pour se reposer ou manger….

Darling Harbour est un immense complexe construit sur le front de mer à l’ouest du centre de Sydney. C’était autrefois une importante zone de docks qui avait lentement décliné. Le lieu a retrouvé de l’activité et de l’animation à partir des années 80 au prix d’investissements importants, mais le résultat est spectaculaire : boutiques, restaurants, sculptures aquatiques, centre des Congrès, musée de la marine, reproduction du bateau du capitaine Cook et surtout un fabuleux aquarium.

Sydney Fish Market qui est en activité en semaine dès 5 heures 30 du matin. Le site du marché couvert englobe des petits restaurants de poisson, de fabuleuses poissonneries ouvertes toute la journée. On peut se reposer et déguster du poisson fraichement pêché, sous des parasols, sur un quai où sont amarrés les bateaux de pêche (sous l’oeil avide d’une nuée d’oiseaux).

Royal Botanic Gardens, situés à l’est de l’Opéra. C’est un immense parc en plein centre de Sydney qui a été aménagé dès 1816. Il est très fréquenté par les promeneurs mais aussi par de nombreux joggeurs . Dans ses jardins, on peut admirer la flore du Pacifique Sud (orchidées, hibiscus, fougères géantes, palmiers….).

 Page rédigée par Jean-Marc Gyphjolik

Publicités