Jean-Marc Gyphjolik en Italie

Présentation du voyage

roma_110843582

Après leur voyage en Inde les Gyphjolik ont décidé de partir pour l’Italie; première destination la ville de Rome .

ROME :

Au premier regard on tombe amoureux de Rome. Elle est colorée, riche de magnifiques paysages et monuments, vivante et chargée d’histoire.

Nous sommes tout d’abord allés visiter le célèbre Colisée construit en l’an 80 par l’empereur Flavien. Des combats d’hommes et d’animaux, des duels de gladiateurs, des courses, des simulations de combats navals s’y déroulaient. Le bâtiment est très bien conservé et magnifiquement éclairé la nuit . Une fois à l’intérieur on a l’impression d’avoir remonté le temps et d’entendre les clameurs des nombreux spectateurs contemplant un combat de lions….

Nous nous sommes ensuite dirigés vers le Capitole. Sur une colline qui symbolisa la puissance de Rome on peut visiter l’église Santa Maria d’Aracoeli, la place du Capitole et ses palais et d’agréables jardins. L’aménagement et la réalisation de la place du Capitole sont dus à Michel-Ange à partir de 1536. La place est entourée par trois Palais (le Palais des Conservateurs, le Nouveau Palais et le Palais Sénatorial) et une balustrade où se trouvent les statues des Dioscures.

Le lendemain c’est la Cité du Vatican et des musées qui ont occupé notre journée et ébloui nos yeux : la chapelle Sixtine dont la voute a été peinte par Michel-Ange de 1508 à 1512  (les peintures sont inspirées d’événements marquants de la Bible : la Création du Monde, le Déluge, le Jugement Dernier…), la Place St-Pierre et son obélisque où est conservée une relique de la Sainte Croix, la Basilique St-Pierre et sa Pietà chef d’œuvre de Michel-Ange.

A la fin de notre séjour, qui nous a semblé bien court, nous n’avons pu résister à la visite de la Fontaine de Trévi. Comme le veut la tradition nous avons jeté dans la vasque, en lui tournant le dos, deux pièces de monnaie : la première pièce nous permettra (si l’on en croit la tradition, et les  Gyphjolik l’espèrent bien) de revenir à Rome, la seconde nous permettra de réaliser un vœu (peut-être celui de partir prochainement vers une autre destination de rêve).

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Page rédigée par Jean-Marc Gyphjolik

Publicités