Jean-Marc Gyphjolik à New-York

En avant pour la Grosse Pomme !

New-York nous a toujours fascinés, ma femme et moi, mais cette ville a la réputation d’être très chère. Nous allons donc vous dire comment nous avons fait pour profiter au maximum de cette ville merveilleuse avec un tout petit budget.

Jean-Marc Gyphjolik à New-York

Le voyage :

Bien sûr il ne fait pas prendre un billet sur une ligne régulière, toujours très chère. Il faut voyager sur une ligne low-cost, il y en a beaucoup maintenant et la plupart offre d’excellentes conditions de sécurité. De plus il faut réserver très longtemps à l’avance, un an si possible, c’est là que les tarifs sont les plus attractifs.

L’hébergement:

Les hôtels sont très très chers à New-York. Il faut donc privilégier les locations directes chez l’habitant.

Une autre piste intéressante que nous avons utilisé est l’échange d’appartement. Ca sera d’autant plus facile à organiser  si vous habitez dans une région touristique. Les américains adorent Paris, les régions viticoles, le Sud de la France… C’est une formule de vacances originale qui est très pratique en Amérique. Cette formule permet de passer des vacances aux Etats-Unis sans dépenser trop d’argent pour le logement.

Une autre piste très intéressante et pas très chère est l’hébergement en université si vous voyagez pendant les vacances d’été, de mi-Mai à mi-Aout. A cette période, les universités new-yorkaises louent les chambres des étudiants, même à des simples touristes, quelque soit leur âge.

Il y a aussi plusieurs auberges de jeunesse à New-York. La carte d’adhésion internationale aux auberges de jeunesse (carte FUAJ) est souvent obligatoire pour séjourner. Je vous conseille, si vous pensez séjourner en auberge de jeunesse, d’adhérer en France, ça vous reviendra moins cher.

Un programme de visites passionnantes pour quelques dollars seulement :

Très souvent les entrées dans les musées, les monuments…. sont très très chers. Personnellement nous avons privilégié les visites gratuites ou à faible coût et nous ne l’avons pas regretté. Voici comment nos avons organisé nos visites :

Jean-Marc Gyphjolik et la bouse de Wall Street

marcher dans Manhattan pour profiter des buildings (le Chrysler Building et sa flèche d’acier, l’Empire State Building ,le Seagram Building, la tour Portzamparc, le Sony Building, le Fuller Building, la Trump Tower…), de  l’animation des rues… N’oubliez pas de passer par la 5ème Avenue et ses boutiques chics, Times Square et ses publicités géantes, 9/11 Memorial pour le souvenir et le recueillement, Grand Central Station pour sa façade romane et son immense hall au plafond constellé d’étoiles, Wall Street et son taureau en bronze symbole d’une économie en plein boom, le Waldorf Astoria Hotel palace historique de New-York que l’on voit dans de nombreux films … et surtout laissez vos pas vous mener vers de belles découvertes!

Jean-Marc Gyphjolik & taureau_wall_street

–  participer aux visites gratuites organisées par des bénévoles  les Big Apple Greeters. Ce sont des habitants de New-York qui organisent, gratuitement ou moyennant un petit pourboire, des visites de leur ville, généralement sous l’angle d’un thème précis.

– découvrir  Central Park. En fonction de ses goûts personnels, on peut y faire une simple marche pour admirer la végétation et les petits écureuils gris ou un jogging, une balade à vélo, en rollers ou une promenade en barque.

Jean-Marc Gyphjolik au central_park_ny

-se détendre sur le front aménagé de l’Hudson River. C’est une très belle balade.  Elle commence au pier 40 où on peut même faire gratuitement un tour en yole de mer grâce au Village Community Boathouse. Cette association gérée par des bénévoles permet d’embarquer à bord d’une yole de mer. la balade dure une heure environ et permet d’avoir une superbe vision de la ville. En plus la balade est très reposante ! On chemine ensuite sur une très belle promenade en bois qui longe de très belles pelouses et d’où la vue sur Lower Manhattan est magnifique !

– se promener sur la High Line, entre Gansevoort Street et 30th Street. La High Line est un parc suspendu de plus de 2kilomètres de long qui a été aménagé sur d’anciennes voies ferrées aériennes. Le parc est ouvert tous les jours de 7 heures à 22 heures et l’accès est gratuit. Au niveau de la 18ème rue vous pourrez apercevoir l’Empire State building.C’est une superbe balade, avec un superbe panorama sur la Sky-line, l’Hudson et le New-Jersey.

-même si l’on n’est pas un passionné d’art moderne, on ne peut pas aller à New-York sans aller visiter le MoMA (Museum of Modern Art). L’entrée est théoriquement fixée à 25 dollars, mais elle est gratuite tous les vendredis de 16 heures à 20 heures. Bon à savoir !!! Le MoMA possède parait-il la plus importante collection d’art moderne et contemporain au monde, que ce soit en peinture bien sûr, mais aussi en photographie, cinéma, architecture, design. On peut y admirer de nombreux tableaux de Cézanne, Matisse, Picasso, Mondrian, Degas, Miro, Dali, Delaunay, Klee…

-Les galeries d’art de Chelsea ou SoHo sont également gratuites, de même les deux installations permanentes de Walter Maria à SoHo (the New-York Earth Room et the Broken kilometer). Ce sont deux oeuvres d’art contemporain, tout à la fois grandiose et très simples.

-de nombreux concerts sont gratuits. C’est notamment le cas du Summer Stage, un festival de concerts en plein air à Central Park de fin Juin à mi-Septembre. Beaucoup de concerts sont gratuits, d’autres sont à don libre à l’entrée

-nous étions à New-York le 4 Juillet (independance day), et nous avons pu admirer, sans frais, un magnifique feu d’artifice sur l’Hudson River

-autre moment incontournable, et totalement gratuit, assister à un office dans une église de Harlem. Les chants Gospel sont émouvants, dynamisants, en un mot inoubliables.

-prendre le ferry pour Staten Island. Le Staten Island Ferry relie Manhattan à Staten Island 24heures sur 24 et gratuitement. Vous aurez une vue magnifique sue la Sky-Line et sur la Statue de la Liberté. Je vous conseille de le prendre plusieurs fois, à des heures différentes, dans la journée mais aussi à en fin de journée pour pouvoir admirer le coucher de soleil sur la ville .

-visiter le Ellis Island Immigration Museum. On s’y rend par le ferry et l’entrée du musée  est gratuite.Le musée a été aménagé dans les anciens bâtiments où les immigrants étaient accueillis et mis en quarantaine Il retrace l’histoire de l’immigration aux Etats-Unis et cette visite est très enrichissante.

-assister à une séance de cinéma en plein-air dans l’un des parcs de Manhattan

Page rédigée par Jean-Marc Gyphjolik